2 / 8

Miss Algérie 2019 victime de racisme

Pourquoi ? Parce que Khadidja Benhamou est la première Miss Algérie noire. Et la première à venir du sud du pays. Elle est originaire d’Adrar, à 1 400 km au sud-ouest d’Alger.

EN IMAGES - La nouvelle Miss Algérie victime d'un déferlement de racisme sur les réseaux sociaux

Khadidja Benhamou vient d’être élue Miss Algérie 2019, un concours réinstallé dans le pays en 2013. Et pour la première fois de l’histoire du concours, c’est une jeune femme originaire du sud du pays qui a été choisie par le jury. Un choix loin de faire l’unanimité en Algérie, si l’on en croit les commentaires des internautes publiés sur les réseaux sociaux.

Selon eux, Khadidja Benhamou n’est pas représentative de la beauté typique de leur pays. Pire, certains vont même jusqu’à dire que la peau de la Miss est “trop foncée”. En plus d’être la première Miss Algérie originaire du sud, Khadidja Benhamou est également la première Miss Algérie noire.

Face au flot incessant d’insultes racistes, un élan de soutien a vu le jour sur Facebook, Twitter et Instagram. Aujourd’hui, les messages bienveillants cachent les injures. Mais le mal est fait. (crédit DR)