En images : le Royaume-Uni en deuil après la disparition du prince Philip

Le prince Philip s'en est allé ce vendredi matin à l'âge de 99 ans.Il devait célébrer son centième anniversaire, le 10 juin prochain. Vendredi 9 avril, le prince Philip, époux de la reine Elisabeth II, s’est éteint « paisiblement au château de Windsor », a annoncé le palais de Buckingham. « C’est avec une profonde tristesse que sa Majesté la reine a annoncé le décès de son époux bien-aimé, son altesse royale le prince Philip, duc d’Édimbourg. La famille royale se joint aux personnes du monde entier pour pleurer sa perte. » Détenteur du record de longévité des princes consorts britanniques – après Charlotte, l’épouse de George III –, le duc d’Édinbourg laisse les membres de la famille royale et le peuple britanniques en deuil, ébranlés par cette disparition tragique.À lire également : Couple royal : Elizabeth II et le prince Philip, les inséparablesÀ Londres, les drapeaux ont été mis en berneAlors que les hommages se multiplient à travers le monde, le Royaume-Uni fait face au deuil national. Peu après l’annonce du décès du prince Philip, un communiqué officiel a été placardé sur les grilles du palais de Buckingham, dont les drapeaux ont été mis en berne. Tout comme au château de Windsor, où la reine Elisabeth II et son époux s’étaient isolés depuis le début de la pandémie. Devant Downing Street, où le Premier ministre britannique Boris Johnson a rendu hommage au prince Philip en début d’après-midi, même constat. Les drapeaux sont également en berne et viennent témoigner de la profonde tristesse du pays. « La nation et le royaume offrent leurs remerciements pour la vie et le travail extraordinaires du prince Philip, duc d’Edimbourg », a salué l’homme politique, ce vendredi. « Nous sommes en deuil avec Sa Majesté la reine. »