• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

“Vous imaginez nos nuits d’amour...” : Vanessa Paradis et Samuel Benchetrit évoquent leur vie sexuelle

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Ce n'est plus un secret pour personne, Vanessa Paradis et Samuel Benchetrit vivent une belle histoire d'amour après une rencontre en 2016 et un mariage deux ans plus tard, en 2018. Depuis ce jour, le couple ne se quitte plus et l'amour règne. Pour preuve, Samuel Benchetrit vient de dévoiler sa nouvelle pièce Maman à découvrir à partir du mardi 21 septembre 2021 au théâtre George VII à Paris. Un rôle fait sur-mesure pour sa belle. Et à cette occasion, il a accordé une interview au magazine Libération ce lundi 20 septembre 2021. Et le réalisateur de 48 ans n'a pas tari d'éloges au sujet de sa conjointe : "Devant la caméra, elle domine le rythme que réclame la comédie. Spontanément, on ne pense pas forcément à elle, mais dès la première prise, elle avait tout pigé, j'ai eu très peu de choses à lui dire. Elle a beaucoup travaillé parce qu'elle avait le trac. C'est une très grande artiste. C'est la plus belle personne que j'ai rencontrée", avoue-t-il avant de la qualifier d'"humble, bienveillante, très bien élevée".

Une sublime déclaration d'amour qui a donné des idées à Vanessa Paradis. Invités sur le plateau Quotidien lundi 20 septembre 2021, l'actrice et chanteuse a répondu à son bien-aimé, également présent face à Yann Barthès : "Il a le don de révéler la beauté, la tendresse, la poésie et l'humour de personne et de situation comme nul autre pareil", lance Vanessa Paradis. Autant de déclarations qui ont donné envie de faire quelques révélations sur leur vie un peu plus intime... (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles