IMC ou IMG : quelle différence ?

·1 min de lecture

IMC. Voilà trois lettres que vous connaissez bien et qui désignent évidemment l’Indice de Masse Corporelle. À savoir une donnée vite calculée qui vous permet de savoir si le rapport entre vos poids et votre taille est bon… ou non. Seulement, ce que ne dit pas votre IMC, c’est de quoi est composé le poids en question.

"On peut être très lourd et avoir un IMC très haut à cause d’une rétention d’eau ou d’une masse musculaire importante. Or, c’est la masse grasse qui a une répercussion négative sur le fonctionnement du corps, explique ainsi Stéphanie Dufant.

L’IMG (ou Indice de Masse Grasse), permet donc d’évaluer cette quantité de graisse dans l’organisme, et "de déterminer si une personne est en surpoids. Cela permet de se détacher du poids et d’aller voir plus loin que cette donnée qui peut contenir beaucoup de choses différentes."

Comment mesure-t-on l’IMG ?

L’IMG se mesure de deux façons différentes : grâce à l’impédancemétrie ou grâce à la DEXA. Qu’est-ce que la première ? Il s’agit d’un courant électrique de faible intensité que l’on fait circuler dans votre corps pour analyser ses tissus. "Cela passe par des balances ou des appareils de mesure de composition corporelle plus ou moins perfectionnés", explique la diététicienne.

Et la DEXA ? Cela repose sur un principe "d’absorption biphotonique à rayons X. C’est une machine semblable à celles que l’on utilise pour mesurer la densitométrie osseuse." Autant (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Dîner léger : est-ce une bonne idée pour perdre du poids ?
Minceur : 9 mauvaises habitudes alimentaires à changer
Régime cétogène : pourquoi il n'est pas sans risque pour la santé ?
Manger plus gras à midi que le soir, est-ce une bonne idée ?
Cellulite : 6 infos insolites que vous ignorez peut-être

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles