Publicité

En immersion avec les pompiers de Madrid, qui craignent des incendies précoces et virulents

Notre correspondant, Jaime Velázquez, est allé à la rencontre des soldats du feu de la région de Madrid, qui se préparent à une saison des incendies qui devrait être précoce, et difficile en cette année 2023.

Ces brigades de pompiers effectuent un travail de prévention dans les forêts qui entourent la capitale espagnole, en débroussaillant et taillant les arbres, afin de "réduire la masse de combustible", comme l'explique José Miguel Abarca, lui-même soldat du feu.

Il s'agit de "réduire la virulence" des flammes, dit-il, alors que les incendies sont malheureusement devenus monnaie courante dans le pays. Depuis le début de l'année, 58 000 hectares sont déjà partis en fumée, face à des chaleurs anormales et une sécheresse qui s'installe dans la durée, faisant démarrer plus tôt la saison des feux de forêts.

Le débroussaillage permet de prévenir les incendies, mais les pompiers ont toujours leur pompe à proximité, permettant d'arroser les zones où les feux peuvent prendre facilement.

Au printemps, l'Espagne a connu des conditions typiques de l'été. Des températures supérieures à 30 degrés, un taux d'humidité inférieur à 30 % et des vents de plus de 30 km par heure : un cocktail explosif.

"En ce moment, il y a déjà des incendies qui dépassent notre capacité à les éteindre. Nous ne pouvons pas lutter contre des flammes de 50 mètres" explique Marta Jerez de la Vega, cheffe des pompiers de la communauté de Madrid.

"Personne n'est conscient que notre comportement nous met en danger. Nous devons tout adapter à la nature" dit-elle, alors que d'après l'ONU, les cinq prochaines années risquent d'être les plus chaudes jamais enregistrées en raison du réchauffement climatique, combinées au phénomène El Niño.

Dans cette lutte contre les feux, les hélicoptères jouent un rôle essentiel pour soutenir les hommes au sol. Les appareils permettent de déployer rapidement des équipes près des foyers d'incendies, et de prendre de la hauteur pour tenter de circonscrire les flammes, avant qu'elles ne deviennent incontrôlables.