Un immeuble bientôt construit au-dessus du périphérique parisien, entre défi technique et effroi

Le projet a tout l’air d’une invention futuriste. Baptisé “Hosta”, le lauréat du concours “Inventons la Métropole du Grand Paris” est pourtant bientôt achevé. Au-dessus du périphérique parisien, à cheval entre Vanves et le XVe arrondissement de la capitale, se hisse un immeuble d'habitation au-dessus de l'autoroute urbaine, rapporte Le Figaro. Le bâtiment de sept étages devrait accueillir d’ici à la fin du troisième trimestre 2023 un foyer de jeunes travailleurs ainsi que deux commerces au rez-de-chaussée.

Réalisé par Woodeum, un spécialiste des constructions en bois, ce projet fou a été conçu par l’agence Hardel Le Bihan. Composé de 113 studios et deux-pièces, il fait figure de pionnier dans le BTP décarboné. Un ovni perché au-dessus de cet univers hautement pollué. Le bois est également un atout de choix pour son poids, car il est largement moins lourd que le béton, alors que le bâtiment se tient au-dessus du périphérique, reposant sur une ancienne dalle de stockage de matériaux de la Ville de Paris. “Nos panneaux de bois massif lamellé croisé (CLT) sont cinq fois plus légers que le béton”, résume auprès de nos confrères Julien Pemezec, directeur général de Woodeum.

Mais comment rendre vivable un tel endroit ? “Il y a clairement une volonté de reconquérir cet espace et de montrer et d’indiquer que c’est aux routes de réduire leur intensité, expose l’architecte Cyrille Le Bihan. Ce face-à-face entre un bâtiment d’habitation et le périphérique surprend mais il traduit le sens de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite