Immobilier à la montagne : un investissement toujours pertinent

© DR

![CDATA[

Le potentiel manque de neige lié au dérèglement climatique n’est pas le seul élément à prendre en compte avant d’investir. Les changements de comportement des consommateurs ont transformé l’occupation du temps libre et induisent de nouveaux besoins, rendant les appartements les plus anciens inadaptés à la demande. Les explications de David Regin, directeur commercial du groupe Consultim.

Paris Match. L’investissement immobilier à la montagne est-il pertinent ?
David Regin. C’est une destination touristique en phase avec les aspirations du public : de grands espaces, une nature préservée et une multitude d’activités, été comme hiver, en plus du ski, moteur de l’attractivité des stations. Pour investir, les Alpes sont à privilégier, les autres massifs montagneux étant plus souvent pénalisés par le manque de neige.

En quoi le dérèglement climatique change-t-il la donne ?
La saison des sports d’hiver est courte, elle s’étend de décembre à mars. L’éventail d’activités et de services proposés doit être suffisamment large à l’échelle de la station et de la résidence pour pallier le manque de neige et assurer un niveau de remplissage satisfaisant, y compris durant la saison estivale. Au niveau d’une résidence de tourisme, la présence d’une piscine intérieure, d’une salle de sport, d’un sauna ou d’un spa est un plus. Ces prestations correspondent à une demande de la clientèle qui ne vient pas à la montagne uniquement pour skier.

Quels sont les paramètres à considérer ?
La diversité de...


Lire la suite sur ParisMatch]]