Impôts : la redevance télé sera supprimée en 2022

Chose promise, chose due ? Annoncée par Emmanuel Macron lors de la campagne présidentielle, la redevance télé, appelée officiellement "Contribution à l’audiovisuel public", ne sera désormais plus qu’un vague souvenir. Selon le compte rendu du Conseil des ministres de mercredi, le gouvernement souhaite faire disparaître cette taxe dès 2022. "La contribution à l'audiovisuel public sera supprimée de manière pérenne dès cette année et le financement de l'audiovisuel public sera assuré dans le respect de l'objectif à valeur constitutionnelle de pluralisme et d'indépendance des médias", précise l’exécutif dans son document.

Dès le prochain avis d’imposition, en septembre, 23 millions de Français possédant un téléviseur n'auront plus à s'acquitter de ce dû. Ce qui représente une économie de 138 euros pour les redevables domiciliés en métropole, et 88 euros pour ceux situés dans les départements et territoires d’outre-mer. Un coup de pouce pour le pouvoir d'achat des Français alors que les prix ne cessent d’augmenter, notamment ceux de l’essence, de l’énergie ou encore des matières premières.

Annoncée par Emmanuel Macron lors de la campagne présidentielle, en mars dernier, cette mesure pose toutefois la question de l’indépendance des médias publics. "C'est un impôt qui ne correspond plus à la réalité [des usages avec les smartphones], injuste car aveugle sur votre revenu [...] Et donc il faut avoir un budget dédié, comme l'ont d'ailleurs les institutions", avait justifié le président sortant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles