Incendie dans l'Hérault : que sait-on du pompier pyromane à l'origine des feux et que risque-t-il ?

C'est un tout un village qui est sous le choc. Jeudi 28 juillet 2022, un pompier volontaire a reconnu être à l'origine de plusieurs départs de feux dans l'Hérault. Comme le rapportent nos confrères de BFMTV, au lendemain de ses aveux, l'homme incriminé était élu de Saint-Jean-de-la-Blaquière, dans l'Hérault, où il réside. Dans son village, personne n'aurait pu penser qu'il puisse agir ainsi alors qu'il était, en plus d'être sapeur-pompier volontaire, sapeur-forestier. Ainsi, il était en charge de la prévention et de la réduction des feux de forêt, depuis de nombreuses années. Selon le maire de sa commune, Bernard Jahnich, joint par BFMTV, le pompier pyromane âgé de 36 ans était "discret" et connaissait "parfaitement le terrain". "Il n'était pas soupçonnable", a-t-il encore déclaré, sous le choc.

Le pompier a été interpellé dans la nuit du 26 au 27 juillet 2022, après des témoignages concordants des voisins. Lors de sa garde à vue, il a reconnu avoir déclenché de nombreux feux lors des trois dernières années. Dernièrement, il a avoué être à l'origine "des feux du 22 mai 2022 sur la commune de Saint-Privat, du 21 juillet sur un chemin de terre menant à Saint-Jean-de-la-Blaquière et être à l'origine des 4 départs de feu de la nuit du 26 au 27 juillet sur la commune de Saint-Jean-de-la-Blaquière", rapportent encore nos confrères. Pour expliquer son geste, il a mis en avant un contexte familial compliqué dont il avait envie de s'échapper. De plus, il dit avoir toujours ressenti beaucoup (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles