Incendies en Gironde : un homme placé en garde à vue pour des suspicions d’acte criminel

© Philippe Lopez/AP/SIPA

Suspecté d’avoir déclenché l’important incendie de Landiras qui frappe la Gironde, un homme a été placé lundi en garde à vue, a précisé le parquet dans un communiqué.

Tandis que les deux brasiers de La Teste-de-Buch et de Landiras, en Gironde, continuent d’emporter des hectares entiers dans leurs flammes, les deux enquêtes pour déterminer les causes des départs de feu, elles, se précisent. Lundi, le parquet de Bordeaux annonçait avoir placé en garde à vue un homme suspecté d’avoir déclenché l’incendie de Landiras, qui sévit près de Bordeaux depuis le 12 juillet et a ravagé quelque 12.000 hectares de forêt. La piste criminelle est privilégiée par les enquêteurs.

Le parquet précise que « les techniciens en identification criminelle ont pu effectuer des constations qui accréditent un acte volontairement malveillant ». « Le 12 juillet, à 16 h 25, un garagiste qui circulait avec sa fille […] observait […] un véhicule stationné sur le bas-côté qui démarrait rapidement à sa vue. Lorsqu'il arrivait sur le lieu du stationnement, le témoin constatait que le feu était en train de se propager. Il s'arrêtait et tentait en vain de l'éteindre », détaille la procureure Frédérique Porterie par communiqué.

À lire également >> Canicule : ce lundi risque d’être la journée la plus chaude jamais enregistrée en France

Outre ces éléments, d’autres départs de feu avaient été constatés par les enquêteurs « sur la même zone, le même jour, mais à des horaires différents », ainsi que « trois autres départs de feu constatés entre le 13 et le 15 juillet », tous « rapidement...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles