"Des inconnus me disent de me faire amputer" : elle est harcelée en ligne à cause d'une malformation

Comme de trop nombreuses personnes Olivia Klopchin fait les frais du cyber-harcèlement depuis un bon moment. Au premier regard, cette jeune américaine de 18 ans, originaire de Springfield, dans le Vermont, semble en bonne santé. Mais lorsque l'on s'attarde sur les vidéos qu'elle poste sur ses réseaux sociaux, l'un de ses bras attire le regard...

La jeune femme souffre en effet d'une malformation vasculaire depuis l'âge de deux mois. Elle souffre aussi de caillots sanguins très douloureux. En cause ? Ses vaisseaux sanguins se sont développés anormalement et son bras gauche est nettement plus volumineux que le droit : il semble gonflé, contusionné et sa peau est décolorée par endroits. Pourtant, son bras reste fonctionnel, et la jeune femme est parvenue à en parler sans tabou sur ses réseaux, notamment sur son compte TikTok, suivi par plus de 250 000 personnes.

Des internautes l'incitent à se faire amputer

"C'est trop moche", "Tu devrais cacher ça", "C'est dégueulasse", "Ça gâche tout"... Au quotidien, elle est toutefois victime de remarques désobligeantes et de conseils blessants, non sollicités. Dans ses vidéos, elle évoque avec humour les situations cocasses dans lesquelles elle se retrouve souvent malgré elle : "Les mecs avec qui je discute arrêtent de répondre quand ils découvrent mon bras [...] et des personnes que je viens de rencontrer me demandent si elles peuvent toucher mon bras malformé pour savoir...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles