Incontinence urinaire : à qui en parler ?

·1 min de lecture

Il considère le problème dans son ensemble et vous aide à faire un bilan sur vos fuites urinaires : s'agit-il d'incontinence d'effort ou d'hypersensibilité vésicale ? Y a-t-il une infection sous-jacente ? Des conseils d'hygiène de vie et d’alimentation peuvent-ils venir à bout du problème ? Bref, c'est par lui que vous devez passer en premier lieu. N'hésitez pas à consulter pour ce motif uniquement, et non à aborder le sujet à la dernière minute alors que vous êtes déjà sur le point de partir ! Selon son diagnostic et les examens réalisés (échographie vésicale par exemple), votre généraliste pourra vous donner divers conseils pour limiter les fuites, vous prescrire certains médicaments (selon le type d'incontinence dont vous souffrez) ou vous orienter vers un autre professionnel de santé.

L'un comme l'autre peuvent pratiquer la rééducation périnéale. Il s'agit, selon différentes méthodes, de retonifier le périnée, qui a pu se relâcher avec l'âge, la ménopause, les grossesses, la constipation chronique, le surpoids... Pour cela, le professionnel de santé commence par vous faire prendre conscience de vos muscles pelviens puis vous montre comment les contracter et les relâcher. Il utilise ensuite, le plus souvent, une sonde vaginale, qui vous aide à maîtriser aussi finement et complètement que possible votre périnée. Attention, il est nécessaire de continuer ces exercices régulièrement chez soi : quelques séances ne suffisent pas !

Et souvenez-vous que les prérogatives des sages-femmes (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles