Les inconvénients du liquidambar : quels sont-ils et comment les combattre ?

Arbre d'automne par excellence, le liquidambar peut être intégré dans un jardin. Mais pour profiter de celui que l'on connaît également sous le nom de copalme d'Amérique, il faut savoir à quoi s'attendre. Découvrez tout ce qu'il y a à savoir sur les avantages et les inconvénients du liquidambar.

Présentation du liquidambar

Avant de faire plus ample connaissance avec le liquidambar, voici une première prise de contact avec l'arbre.

Nom scientifique : Liquidambar styraciflua

Famille : Altingiacées (anciennement classé dans les Hamamelidacées)

Origine : Le liquidambar est originaire du continent américain - plus précisément l'Amérique du Nord (principalement dans l'est et le sud des États-Unis) et l'Amérique centrale.

Description générale : Le liquidambar est un arbre caduc qui peut atteindre jusqu'à 40 m de haut. Lorsqu'il est jeune, son port est pyramidal. À maturité, son port devient plus étalé.

Feuilles : Les feuilles du liquidambar sont palmées, et présentent 5 à 7 lobes pointus. En automne, son feuillage dévoile des teintes variées de jaune, orange et rouge.

Fleurs : Le liquidambar fleurit au printemps, mais ses fleurs sont unisexuées et se regroupent en inflorescences séparées sur le même arbre.

Fruits : Les fruits du liquidambar sont des capsules hérissées mesurant 2 à 4 m de...Lire la suite sur Mon Jardin & ma maison