“Incroyables Transformations” : les internautes scandalisés par une maman qui veut changer le look de son fils

Chaque jour, l’équipe d’experts de l’émission Incroyables transformations sur M6, vient en aide aux cas désespérés du bon goût. Allures négligées, manque de style, fashion faux pas … Styliste, coiffeur et maquilleur ne sont jamais en manque de solutions et de bonnes idées pour les transformer. Le résultat : des avant/après spectaculaires. Toujours au rendez-vous, les spectateurs y vont -eux aussi- de leurs petites remarques. Bien souvent touchés par les parcours des candidats, ce jeudi 13 février l’une des participantes semble les avoir agacée.

“Pour Estelle, transformer son fils est bien plus qu’une histoire de look”, lance la voix off du programme. Lassée des conflits entre Ludovic (son fils, ndlr) et son père sur son look, la mère de famille a tenté le tout pour le tout afin d'apaiser les tensions. Si le jeune homme arbore des mèches bleues et violettes, des chemises colorées aux différents motifs et un maquillage travaillé, sa maman espère le découvrir avec une allure “plus classique”. Un “besoin de se démarquer” compliqué à vivre pour le candidat qui s’est tout de même prêté au jeu.

"Beaucoup plus rayonnant dans sa vraie identité”

Un pull à col roulé beige assorti à une veste de la même couleur, un pantalon à carreaux, et des mèches blanches sur la tête… C’est donc dans un tout autre style, entre originalité et sobriété, que ses parents le découvrent. Si la famille semble plus soudée à la fin du programme, les internautes ne voient pas ce changement d’un bon oeil. Sur Twitter, nombreux sont ceux à regretter que le papa de Ludovic n’assume pas ses excentricités qui le rendent heureux.

“Donc tu dis ‘je t’aime’ à ton fils parce qu’il n’a plus les cheveux violets et de maquillage ?” ou encore “J’imposerai jamais ça à ma fille si elle avait un look différent. Vraiment, nos enfants on les aime quoi qu'ils fassent”, “Non, mais c'est le père qu'il faut relooker avec son t-shirt jaune poussin”, "C'est totalement une autre personne, mais c'est pas forcément positif" et “Dommage…

(...) Cliquez ici pour voir la suite