Incubation, transmission, symptômes… Ce que l’on sait sur le coronavirus

Le virus Covid-19 (le nouveau nom du "2019-nCoV", communément appelé "coronavirus"), identifié en décembre dernier dans la ville de Wuhan en Chine, continue de se propager à travers le monde. À l’heure actuelle, il touche plus de 45 000 personnes réparties dans une vingtaine de pays. Du côté de l’Hexagone, le ministère de la Santé a annoncé et confirmé, le 8 février dernier, cinq nouveaux cas de coronavirus, dont 4 adultes et un enfant, en Haute-Savoie. L’infection aurait été transmise par un ressortissant britannique, revenu de Singapour, le 24 janvier dernier, et ayant séjourné 4 jours dans la commune. Au total, onze cas de coronavirus ont été confirmés en France, ce mardi 11 février.

D’où vient le coronavirus ?

Le coronavirus provient du Seafood Wholesale Market, le marché de poissons de Wuhan, où sont vendues diverses espèces d’animaux, dont des mammifères sauvages, selon de nombreuses hypothèses. Mais pour l’heure, l’origine exacte du coronavirus Covid-19 n’a pas encore été confirmée. Le pangolin, une espèce déjà en voie de disparition, et la chauve-souris, sont néanmoins pointés du doigt par certains scientifiques pour leur potentiel rôle respectif de "réservoir animal" et d'"hôte intermédiaire", même si leur implication est encore hypothétique.

Coronavirus : combien de temps dure la période d’incubation ?

On appelle la période d’incubation le délai qui s’écoule l’infection et l’apparition des premiers symptômes de la maladie. "On estime actuellement que la période d’incubation est comprise entre 1 et 12,5 jours, la médiane étant de 5 à 6 jours. Ces estimations seront affinées à mesure que de nouvelles données seront disponibles", indique l’OMS. Mais selon les données relatives à d’autres maladies à coronavirus, comme le SRAS et le MERS, le temps d’incubation du nouveau coronavirus pourrait atteindre 14 jours.Une étude chinoise publiée ce dimanche 9 février sur le serveur de partage médical MedRix révèle que la période d’incubation du virus pourrait être plus longue

(...) Cliquez ici pour voir la suite