Inde : les auteurs d’un viol collectif exécutés par la Justice

Margot Ruyter

Les quatre auteurs d’un viol collectif en 2012 ont été pendus dans la prison de Tihar à Delhi, vendredi.

Les quatre hommes responsables du viol collectif de Nirbhaya* (« Sans peur ») à Delhi, en 2012, ont été exécutés par la justice indienne, ce vendredi heure locale. Une décision saluée par de nombreuses femmes, réunies devant la prison pour l’occasion. « Nous avons la satisfaction que ma fille ait enfin reçu justice au bout de sept ans », a déclaré la mère de la victime, rapporte le « Huffington Post ».  

Le viol de l’étudiante de 23 ans, le 16 décembre 2012, avait profondément heurté le pays et entraîné de violentes manifestations, rappelle « CNN ». Alors qu’ils rentraient d’une séance de cinéma, la jeune femme et son compagnon sont montés dans un bus, le croyant public. La victime y est violée par quatre hommes et son petit-ami passé à tabac. La jeune femme décède deux semaines plus tard, des suites de ses blessures.  

Le viol, qui a mis en lumière la récurrence des violences sexuelles à l’égard des femmes, a fait se déchirer le pays, très fortement patriarcal et sexiste. « Une fille décente ne traîne pas dehors à neuf heures du soir. Une fille est bien plus responsable du viol qu’un garçon », avait tenté de se justifier l’un des auteurs du viol, interviewé en 2015 par la « BBC ». Une justification irrecevable pour la justice comme l’atteste sa condamnation à mort. 

Une loi anti-viol 

Le viol collectif de la jeune femme avait ému jusqu’à l’Organisation des Nations-Unies. Navy Pillay, avocate...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi