Indi Gregory, bébé atteint d’une maladie incurable, est décédée suite à l’arrêt des soins prononcé par la justice anglaise

“La vie d’Indi s’est arrêtée à 1h45 du matin.” Lundi 13 novembre 2023, Dean Gregory a annoncé la mort de sa fille via un communiqué. Ce Britannique est en effet le père de la petite Indi Gregory, dont l’histoire tragique avait fait le tour de l’Europe. Âgée de seulement 8 mois, elle était atteinte d’une maladie mitochondriale – une affection génétique qui empêche le corps de produire de l’énergie – malheureusement incurable. Claire et Dean, les parents d’Indi, s’étaient engagés depuis des mois dans une bataille judiciaire contre les médecins, qui recommandaient l’arrêt des soins maintenant la fillette en vie, les estimant vains et douloureux. Finalement, à l’issue d’une ultime audience vendredi 10 novembre 2023, la Haute Cour anglaise a décidé de suivre l’avis du corps médical en ordonnant la cessation de tout traitement. Les juges ont précisé que l’arrêt des soins devrait se faire à l’hôpital, contrairement à ce qu’auraient voulu les parents, qui espéraient pouvoir dire adieu à leur fille chez eux, dans le confort de leur maison. Une option estimée “trop dangereuse” par la justice britannique, en raison des “complications” possibles liées à la maladie du bébé.

Dans leur communiqué, les parents d’Indi ont fait part de leur “colère” face à cette décision. “Claire et moi sommes en colère, nous avons honte et le cœur brisé”, a ainsi écrit Dean Gregory. Et d’ajouter : “Le NHS [service public de santé britannique, ndlr.] et les tribunaux ne lui ont pas seulement ôté la possibilité de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite