Indignation en Italie après le viol en réunion d’une jeune femme de 19 ans par sept hommes

Francesca, 19 ans, a subi un viol en réunion de la part de sept jeunes hommes le 7 juillet dernier, à Palerme, en Italie. Alors que l’affaire suscite l’émoi dans le pays, les récents propos d'Andrea Giambruno, compagnon de la Première ministre italienne, n’ont fait qu’attiser un peu plus la colère.

C’est une triste actualité qui bouleverse actuellement l’Italie. Le 7 juillet dernier, dans la ville de Palerme, une jeune femme nommée Francesca (nom d’emprunt) a été victime d'un viol en réunion, auquel ont participé sept individus. Une véritable scène d’horreur.

Après avoir passé le début de sa soirée dans le quartier de Vucciria avec une amie, qui est ensuite rentrée chez elle, la victime de 19 ans a décidé de poursuivre les festivités avec une connaissance sur laquelle elle est tombée ce soir-là, un certain Angelo Flores, âgé de 22 ans, selon Rai News. Ils se sont rendus dans une boite de nuit, ou six autres jeunes hommes, des amis d’Angelo, âgés de 17 à 22 ans, les ont rejoints. C’est là que le cauchemar a commencé pour Francesca.

La bande s’est amusée à "l’enivrer". "Fais-la boire, après on verra ce qu’on en fait", aurait assuré l’un d’eux, détaille le média italien. Totalement saoule, la jeune femme n’était plus en état de marcher en sortant de la discothèque et a donc été portée par les autres, comme en témoignent les caméras de surveillance de la ville. "Je me suis effondrée par terre parce que je ne pouvais plus me tenir debout, mais ils m'ont prise dans leurs bras et ont continué", a-t-elle raconté aux enquêteurs. Ne sachant pas où ils l’emmenaient, elle les a interrogés. "Ils m’ont répondu : Nous, on sait".

Sur le même sujet ⋙ #JusticePourJulie : une journée cruciale pour ce dossier de violences sexuelles contre 20 pompiers de Paris

Incapable de se débattre, elle (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - "J'avais 12 ans et demi..." : le terrible témoignage de Selima Sfar sur son entraîneur, Régis de Camaret, qu'elle accuse de viol