Infarctus : quels sont les signes avant-coureurs ?

Reconnaître les signes avant-coureurs d'un infarctus est crucial pour obtenir une assistance médicale rapide et potentiellement sauver des vies. Voici les principaux symptômes à surveiller. La douleur thoracique est le symptôme le plus courant d'un infarctus. Cette douleur peut être décrite comme une sensation de pression, de serrement ou de brûlure au centre ou sur le côté gauche de la poitrine. Elle peut durer plusieurs minutes ou disparaître et revenir. Cette douleur est souvent intense et peut irradier vers d'autres parties du corps.

Irradiation de la douleur

La douleur liée à un infarctus ne se limite pas à la poitrine. Elle peut également se propager vers d'autres parties du corps, notamment :

  • Bras (souvent le bras gauche, mais parfois les deux)

  • Dos

  • Cou

  • Mâchoire

  • Épaules

Cette irradiation de la douleur peut varier en intensité et en localisation.

Essoufflement et transpiration excessive

L'essoufflement est un signe avant-coureur important, surtout s'il survient soudainement sans raison apparente. Il peut se manifester pendant une activité physique ou au repos et est souvent accompagné de douleurs thoraciques. Une transpiration soudaine et excessive, similaire à des sueurs froides, peut être un indicateur d'un infarctus imminent. Ce symptôme peut survenir sans raison apparente et est souvent associé à une sensation de malaise général.

Nausées et vomissements

Les nausées, les vomissements et les douleurs abdominales peuvent parfois (...)

Lire la suite sur Closer

Mort d’Emile au Vernet : "Un enfant, ça ne meurt pas comme ça…", le maire du village sort du silence un an après les faits
Quel est le signe le plus incompris ?
Amandine Henry : cette brouille qui l’a éloignée de l’équipe de France pendant trois ans
Scène d’horreur à Paris : un homme jette ses deux enfants par la fenêtre avant de se donner la mort
Il perd 50 kilos en un an et demi grâce à une décision simple mais cruciale