Infection fongique : causes, transmission, symptômes, traitement

Pexels / Visually Us

Comment se transmettent les infections fongiques ? Quel est le traitement adéquat pour les soigner ?

Une infection fongique est provoquée par des champignons minuscules, on peut également appeler cette affection une mycose. Il existe plusieurs sortes de champignons responsables des mycoses, et celles-ci peuvent se loger dans divers endroits du corps : la bouche, les organes génitaux, les orteils, mais aussi les mains, la peau ou les cheveux.

Parmi ces champignons on retrouve les levures (comme le candida albicans), les dermatophytes, et les moisissures.

Les mycoses sont très fréquentes, 15 à 30 % de la population présente une mycose de la peau, dans des plis cutanés ou sur les ongles. Elles sont généralement bégnines, mais parfois difficiles à soigner.

Les infections fongiques peuvent concerner plusieurs endroits du corps, notamment les muqueuses et les plis cutanés. Il peut ainsi notamment y avoir :

Les mycoses de la peau se manifestent par une tache rouge puis blanche ou grise, et la peau qui pèle. Le champignon s’étend, et peut provoquer des démangeaisons.

Lors d’une mycose vaginale, la patiente souffre de démangeaisons au niveau de la vulve et du vagin. La vulve est rouge et gonflée. Il peut également y avoir des pertes blanches épaisses, parfois odorantes.

Avec une mycose d’ongle, l’ongle s’épaissit et devient jaune ou gris.

Une infection fongique se développe par le contact d’une personne atteinte, ou d’une surface contaminée : matelas de gym, moquette d’hôtel, douches, piscines (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite