Infection de l’œil : les différents symptômes à reconnaître et comment réagir

Istock/dragana991

Les infections de l’œil génèrent le plus souvent une gêne oculaire associée à un rougissement de l’œil. Les conjonctivites virales (ou inflammation de la conjonctive liée à un virus) représentent les infections de l’œil les plus courantes. Néanmoins, il existe d’autres types d’infections, plus rares, mais qui doivent être traitées le plus rapidement possible.

L’œil est composé de différentes structures, on peut citer par exemple : la sclère (ou blanc de l’œil), la conjonctive qui représente la membrane recouvrant la sclère, la cornée qui est la couche transparente en avant de l’iris et de la pupille, le cristallin qui focalise les rayons lumineux sur la rétine, et la rétine qui est la membrane tapissant le fond de l’œil. Toutes ces structures peuvent être le siège d’infections à des micro-organismes comme des bactéries, des virus ou encore des champignons. Les conjonctivites (qui sont des inflammations de la conjonctive) représentent les infections les plus fréquentes de l’œil. Il est à noter que les infections peuvent également se produire sur les structures annexes de l’œil, engendrant des infections du sac lacrymal, des orgelets ou encore des blépharites (inflammations de la paupière).

Les symptômes d’une infection de l’œil sont variables en fonction des structures touchées et des micro-organismes impliqués. Généralement, les infections de l’œil peuvent être responsables :

Le plus souvent, un seul œil est touché, mais il peut arriver que l’atteinte soit bilatérale. La conjonctivite (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite