Infection urinaire : voici la raison pour laquelle certaines femmes en ont à répétition

Douleurs en urinant, sensations de brûlure, besoins pressants d'uriner… Ces symptômes peuvent être ceux de la cystite, qui touche une femme sur dix chaque année, comme le rappelle le site de l'Assurance maladie. Certaines d’entre elles font d’ailleurs face à des infections urinaires récurrentes.

Comment expliquer ce phénomène ? C’est ce qu'ont cherché à comprendre des chercheurs de la Washington University School of Medicine de St. Louis et du Broad Institute du MIT et de Harvard (Etats-Unis), dans une étude parue dans la revue Nature Microbiology.

Les scientifiques ont suivi 31 femmes pendant un an : 15 d’entre elles avaient des antécédents d’infection urinaire à répétition et 16 n’en avaient pas. Chaque mois, ils ont recueilli des échantillons d’urine, de sang et de matières fécales. Au total, 24 femmes ont souffert d’infection urinaire au cours de l’étude. D’autres échantillons ont ainsi été prélevés pendant et après la cystite.

Si l’on sait que les infections urinaires sont le plus souvent dues à la bactérie Escherichia Coli, les chercheurs ont constaté que la présence de cette dernière était similaire dans les deux groupes. Ils ont cependant fait un autre constat : le microbiome intestinal des femmes ayant des infections urinaires récurrentes était moins diversifié que celui de l’autre groupe.

A l’origine de ce phénomène ? Les antibiotiques utilisés pour traiter les infections urinaires, expliquent les chercheurs. D’après eux, ils permettent d’éliminer les bactéries pathogènes (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles