Infections, nécroses : l’Ansm alerte sur les risques encourus après des injections d’acide hyaluronique

Infections graves, contaminations, nécroses… Les injections d’acide hyaluronique pour combler des rides sur le visage, repulper les lèvres, ou encore améliorer la fermeté de la peau ne sont pas sans danger. De nombreuses pratiques illégales, souvent accompagnées de complications, ont été dénoncées ces derniers temps.

Récemment, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (Ansm) alerte sur ces dérives et met en garde les personnes qui souhaiteraient avoir recours à ces injections proposées par des non-professionnels.

Dans un communiqué récemment publié, l’Agence fait état d’une quarantaine de cas de personnes ayant fait des injections d’acide hyaluronique chez des personnes non autorisées à le faire, et souffrant d’effets indésirables.

Infections graves et nécroses de la peau figurent parmi les effets indésirables dénoncés. En cause, des conditions d’hygiène requises non respectées (désinfection des locaux, changement de seringue…), ou une injection mal réalisée (respect des zones et des doses à injecter).

"Ces pratiques réalisées par des non-médecins, sont dangereuses et interdites : nous alertons les personnes souhaitant bénéficier de ce type d’injections sur leurs dangers et rappelons que seuls les médecins sont autorisés à les réaliser", précise l’Ansm.

En effet, en plus des protocoles à respecter pour assurer de bonnes conditions d’hygiène, un interrogatoire en amont est nécessaire "pour vérifier notamment les antécédents médicaux du patient (allergies, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles