Infertilité masculine : pourquoi la concentration de spermatozoïdes est en baisse partout dans le monde ?

![CDATA[Shutterstock]]

Le constat était déjà connu en Europe et en Amérique du Nord, mais il semblerait finalement que le monde entier soit touché par le phénomène. Selon une très récente étude de grande ampleur publiée le 15 novembre dans la revue Human Reproduction Update, "la concentration en spermatozoïdes a sensiblement diminué entre 1973 et 2018" et ce sur tous les continents.

Au cours des 46 dernières années, la concentration moyenne de gamètes dans le sperme de la population masculine générale est passée de 101 millions par millilitre (M/ml) à 49 M/ml. Un chiffre divisé par deux mais qui pourrait continuer à diminuer drastiquement. "Les données laissent penser que ce déclin mondial se poursuit à un rythme accéléré depuis le début du XXIe siècle", indiquent les auteurs. En dessous de 40 M/ml, la fertilité pourrait même être compromise.

Et la France ne fait pas exception à la règle. "En France, grâce à la disponibilité de données de bonne qualité, nous avons la certitude qu’il y a un déclin fort et durable, comme ailleurs dans le monde", indique le Pr Hagai Levine, un des chercheurs principaux de l’étude.

Une accélération "alarmante"

Le taux de déclin est lui aussi en augmentation. Depuis 1973, les concentrations de sperme ont diminué de 1,16% par an au niveau mondial. Sur la période 2000-2018, ce taux a doublé pour finalement atteindre une baisse de 2,64%, soit une accélération "alarmante" selon les chercheurs. "Nous avons entre nos mains un (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Bébés prématurés : l’OMS recommande le contact peau à peau plutôt que l’incubateur
Cartables et sac à dos trop lourds : comment alléger (un peu) le poids
Mortinatalité : 20e sur 28 en Europe, la France a encore des progrès à faire
Le dépistage de la drépanocytose sera bientôt proposé à tous les nouveau-nés
Votre bébé a une ligne rouge sous le pied ? Peut-être faut-il consulter