Publicité

Infirmière tuée à Reims : le suspect a été mis en examen

L’homme suspecté d’avoir tué à coups de couteau une infirmière et blessé une secrétaire médicale à l’hôpital de Reims ce lundi a été mis en examen, a indiqué le procureur de Reims mercredi. L’individu a été « mis en examen des chefs d’assassinat et tentative d’assassinat et placé en détention provisoire, conformément aux réquisitions du parquet », a déclaré le procureur Matthieu Bourrette.

Ce Rémois de 59 ans souffrirait « de schizophrénie et de paranoïa », selon le magistrat. Interné au service psychiatrique du CHU de Reims, il a reconnu les faits durant sa garde-à-vue, admettant avoir donné « plusieurs coups de couteau » aux victimes « en raison de leur qualité » et en « vouloir à la psychiatrie ». Le forcené aurait « pensé son forfait depuis plusieurs mois », avant d’acheter le jour de son crime un couteau de cuisine doté d’une lame de 20 centimètres.

Le suspect déjà mis en examen en 2017

Lors de son interpellation, il avait déclaré aux policiers qu’à « chaque fois qu’il croiserait une blouse blanche, il la planterait parce qu’il voulait se venger », affirmant avoir été « maltraité depuis plusieurs années par le milieu psychiatrique », a poursuivi le procureur. Le suspect avait déjà été mis en examen en 2017 pour des « violences aggravées », elles-aussi commises « avec un couteau » sur quatre personnes d’un établissement d’aide par le travail (ESAT) où il travaillait, après avoir arrêté son traitement, a souligné Matthieu Bourrette. Il avait alors été placé sous « cu...


Lire la suite sur LeJDD