Infirmier, je suis fatigué de cette relation hiérarchique médecin-soignant que le covid-19 n’aura fondamentalement pas changée - BLOG

Morgan B.
Pour commencer, saviez-vous que le terme “soignant” exclut habituellement les médecins? En effet, la distinction est souvent faite dans les services, par les médecins eux-mêmes et par les soignants également. (image d'illustration)

BLOG - Depuis maintenant près de six semaines, nous faisons face à une crise sanitaire qui a fait entrer l’hôpital chez nous. Du moins le croit-on. Chaque soir, pendant un journal télévisé de près d’une heure nous nous abreuvons de ces images choc et des conseils avisés des nombreux experts, médecins bien sûr, qui viennent fleurir nos plateaux télé endeuillés. Il est cependant quelques points qui mériteraient d’être réajustés, quelques vérités qui appelleraient à être connues.

Pour commencer, saviez-vous que le terme “soignant” exclut habituellement les médecins? En effet, la distinction est souvent faite dans les services, par les médecins eux-mêmes et par les soignants également. Ceci est dommage, mais assez juste en réalité, car ils ne sont pas réellement dans le soin contrairement à ce que l’on nous laisse entendre de manière un peu péremptoire depuis des semaines. Laissez-moi vous raconter une expérience personnelle pour illustrer ce propos.

C’était un dimanche soir et, jeune infirmier, je prenais mon service de nuit en cardiologie.

Vous avez envie de raconter votre histoire? Un événement de votre vie vous a fait voir les choses différemment? Vous voulez briser un tabou? Vous pouvez envoyer votre témoignage à temoignage@huffingtonpost.fr  et consulter tous lestémoignages que nous avons publiés.

Un médecin sait, il a les connaissances, c’est un scientifique!

De 21 h à 7 h le lendemain j’avais en charge 22 patients pour moi tout seul, la plupart atteints de pathologies cardiaques graves et, à ce titre, sous monitoring permanent. J’appréhendais un peu cette nuit, car, quand mes collègues de jour avaient vu quel était le cardiologue de garde ce soir-là, elles m’avaient dit, texto, “tu vas en chier”. Étrange qu’un médecin provoque ce sentiment… Comme je ne le connaissais pas, je me suis dit que leur mise en garde n’était probablement que le fruit de racontars de couloirs… Vers 23 h, ledit cardiologue de garde m’appelle pour me dire qu’il va me faire monter une...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post