Publicité

Inflation : géants industriels et supermarchés rouvrent les négociations

« On s'engage avant la fin du mois de mai à ce que
« On s'engage avant la fin du mois de mai à ce que

Sous la pression du gouvernement, les géants industriels français ont accepté mercredi de rouvrir de manière anticipée les négociations avec les distributeurs, dans l'optique de faire baisser dès l'été le prix des produits en rayon, dans un contexte d'inflation toujours très élevée. Convoqués mercredi matin à Bercy, les représentants de l'Ania, principale instance représentative du secteur, et de l'Ilec, qui porte la voix des industriels des grandes marques nationales, ont fait un pas dans le sens du gouvernement, qui leur réclamait depuis quelques semaines de revoir à la baisse le prix de vente de leurs yaourts, shampooings ou pâte à tartiner aux supermarchés.

« On s'engage avant la fin du mois de mai à ce que « le Top 75 », les 75 plus grandes entreprises en France de produits de grande consommation, se remette à la table des négociations », a indiqué à l'AFP le président de l'Ania, Jean-Philippe André, à l'issue de cette réunion avec le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, le ministre délégué à l'Industrie, Roland Lescure, et Olivia Grégoire, ministre déléguée notamment au Commerce.

À LIRE AUSSIFaut-il privilégier les légumes et fruits surgelés ? Ces géants industriels sont concernés dès lors qu'ils ont « connu une baisse du coût de l'un de leurs intrants, affectant le prix de production de plus de 20 % depuis le 1er mars 2023 », et qu'ils ont obtenu plus de 10 % de hausse de leurs tarifs lors des dernières négociations, précisent l'Ania et l'Ilec dans [...] Lire la suite