Inflation : des hausses de prix injustifiées chez certains distributeurs

En 2022, les consommateurs font face à une envolée des prix dans les rayons des magasins, avec une inflation de +5,8% sur un an selon l’Insee, avec notamment +33,1% de hausse sur l’énergie, et +6,6% de hausse sur les produits frais. Dans un rapport publié mardi 19 juillet 2022, rapporté par TF1, le Sénat ne constate pas de "phénomène massif de hausses suspectes des tarifs fournisseurs (…) au-delà de quelques cas particuliers", mais dénonce en revanche des abus d’une partie de la grande distribution. En effet, certains profiteraient du contexte pour augmenter les prix de vente sans raison justifiable. Les parlementaires ont ainsi souligné que la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF) a recensé des hausses de prix dans les rayons de la part de "certains distributeurs", alors qu'ils "n'avaient pas signé de hausse de tarif d'achat du produit avec le fournisseur". Ces pratiques abusives ont été "facilitées par le fait que les consommateurs s'attendent, de toute façon, à constater une forte inflation dans les rayons", écrit le rapport.

Les sénateurs ont également alerté sur "un niveau de tension inédit entre industriels et distributeurs", ce qui pourrait entraîner "un risque non négligeable de rupture d'approvisionnement". Certains fournisseurs menaceraient de cesser l'approvisionnement chez des distributeurs "si leurs demandes de renégociation étaient rejetées, ou exagérément revues à la baisse". Il faut savoir que les prix (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles