Inflation : en Moselle, les bois d'une forêt communale vendus à prix réduits aux enchères

© GUIZIOU Franck / hemis.fr / Hemis via AFP
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Salle comble à l'hôtel de ville de Sarreguemines. Ici, les acheteurs sont deux fois plus nombreux que l'année dernière. Ils ont répondu présent à la vente aux enchères des restes du bois de la forêt communale de la commune au confluent de la Sarre et de la Blies. Et pour cause, ici il est possible d'acheter du bois sous le prix du marché. Mais l'inflation est tout de même présente.

Au bout d'une heure, la trentaine de parcelles mise en vente a trouvé acquéreur. Jordan a remporté le lot 18, estimé à 30 stères. "Cette année c'est particulièrement cher par rapport aux autres années", estime-t-il auprès d'Europe 1. "Ça m'est revenu à peu près à 40 euros le stère. D'habitude, c'est plutôt entre 15 et 20 euros, on va dire."

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Cela reste tout de même deux à trois fois moins cher que dans le commerce. La contrepartie, c'est qu'il faut aller le couper soi-même. "On ne va pas tarder à commencer. Là-bas, on va le couper, l'entasser en forêt, puis après on va le sortir avec le tracteur. On le laisse sécher à la maison. Comme j'ai une chaudière à bois à la maison, je brûle à peu près une trentaine de stères par an."

Un gain de 15.000 euros pour la commune

Une bonne affaire aussi pour la commune puisque cela permet de nettoyer la forêt, explique Romain Eich, le garde forestier. "On extrait le bois d'œuvre pour faire de la menuiserie, des planches. Donc, les branchages qui restent après le tronc sont destinés à la vente de bois de ...


Lire la suite sur Europe1