Inflation : le prix de ce fruit très apprécié des Français devrait bientôt augmenter

© Istock/Getty Images

Avec l'inflation, remplir son caddie coûte de plus en plus cher. Depuis un an, les prix à la consommation ont augmenté de 6,2 % en octobre dernier, selon une estimation de l'Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE). Viande, huiles, pâtes… De nombreux produits ont vu leur prix exploser ces derniers mois. Dans les mois à venir, le prix de la banane devrait lui aussi s'envoler.

Deuxième fruit le plus consommé par les Français (plus de 700.000 tonnes par an) après la pomme, la banane est aussi l'un des moins chers (en moyenne 1,30 euro). Mais cela risque de ne pas durer… D'ici 2023, le prix de ce fruit jaune riche en glucides et en magnésium pourrait bien augmenter de 20 %. Par conséquent, le kilogramme pourrait ainsi passer de 1,30 euro à 1,5 voire 2 euros.

La raison ? La hausse des coûts de fret, d'emballage, d'engrais mais aussi et surtout ceux des prix de l'énergie. Pour arriver à maturation, les bananes vertes nécessitent un approvisionnement constant en électricité pendant quatre à six jours dans les mûrisseries. "Les bananes doivent être ventilées 24 heures sur 24 sinon le produit ne peut pas mûrir", explique à BFMTV, Aboubakar Doucouré, responsable de mûrisserie dans une unité francilienne. Sans compter la hausse des frais de transport pour importer ce fruit venu principalement de Côte d'Ivoire, des Antilles, du Costa Rica ou encore de l'Équateur.

La profession souhaiterait pouvoir bénéficier du bouclier tarifaire sur l'énergie et renégocier le (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite