Influenceurs : pourquoi écouter leurs conseils gynéco est une très mauvaise idée

On s’en doutait, mais voilà qui est scientifiquement confirmé : il n’est guère judicieux d’écouter les conseils des influenceurs et influenceuses de YouTube lorsqu’il s’agit de contraception.

Un risque de grossesse non désirée

Publiée dans la revue Health Communication (source 1), une étude prévient en effet que les conseils contraceptifs des influenceurs des réseaux sociaux pourraient exposer à un risque de grossesse non désirée. Les influenceurs et influenceuses diffuseraient souvent des informations inexactes sur la santé sexuelle, notamment sur l’efficacité des différentes options contraceptives possibles.

Les chercheurs ont ici analysé 50 vidéos de Youtubeurs comptant entre 20 000 et 2,2 millions d’abonnés, publiées entre décembre 2019 et décembre 2021. Les vidéos ont ensuite été analysées attentivement afin de déterminer les attitudes des influenceurs quant au recours à la contraception hormonale (dispositif intra-utérin hormonal ou stérilet, implant, injections, pilule) et quant à l’utilisation de contraceptifs non hormonaux (préservatifs, applications de suivi de la fertilité, retrait…).

Verdict : les “followers” de ces youtubeurs étaient plus susceptibles de recevoir des conseils portant sur l’arrêt de la contraception hormonale plutôt que sur la façon de l’utiliser ou d’avoir des rapports sexuels protégés. La plupart des influenceurs et influenceuses inclus dans l’étude parlaient d’arrêter leur contraception...

Lire la suite