INFO EUROPE 1 - Les Français pourront se rendre devant le cercueil de Belmondo après l'hommage national

·1 min de lecture

Un hommage national doit être rendu à Jean-Paul Belmondo, jeudi, aux Invalides. Selon les informations d'Europe 1, à l'issue de la cérémonie, ceux qui le désirent pourront se rendre devant le cercueil du célèbre comédien, mort lundi à l'âge de 88 ans.

Les admirateurs du célèbre comédien pourront lui faire leurs adieux. Selon les informations d'Europe 1, à l'issue de l'hommage national qui sera rendu jeudi à Jean-Paul Belmondo, les Français pourront se rendre devant son cercueil. La cour des Invalides va en effet ouvrir ses portes à tous ceux souhaitant saluer une dernière fois l'icône du cinéma français. Un dispositif à l'image de celui qui avait été mis en place lors de l'hommage à Jacques Chirac. 

>> LIRE AUSSI - Comment va se dérouler l'hommage national à Jean-Paul Belmondo ?

L'hommage national doit se dérouler aux Invalides, à Paris, et débutera à 16h30. Au total, l'Élysée a invité près de 700 personnes à se rendre à la cour des Invalides. Parmi elles, famille et proches du comédien, ainsi que des personnalités du monde du cinéma, du sport et de la politique. Par ailleurs, un millier de places seront ouvertes au public dans les coursives des Invalides. L'entrée sera possible sans inscription, mais il faudra présenter un pass sanitaire valide.

Les obsèques auront lieu vendredi

Sur place, Emmanuel Macron doit prononcer un éloge funèbre devant le cercueil de Jean-Paul Belmondo. Puis viendront la sonnerie aux morts, une minute de silence, avant que l'orchestre de la garde républicaine ne joue la Marseillaise. Les obsèques de l'artiste, elles, se dérouleront le vendredi, à 11 heures, en l'église Saint-Germain-des-Prés à Paris.

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles