Cet ingrédient dont nous ne pouvons pas nous passer risque de disparaitre

Adobe Stock 
Adobe Stock 

Les olives :  on aime ou on déteste, il n’y a pas vraiment de demi-mesure. L’avantage de ce produit ? Il booste nos préparations comme les salades ou les cakes salées. Mais depuis de nombreuses années, cet aliment s’est également imposé comme un indispensable de nos apéros. Malheureusement, cette année la récolte est mauvaise : alors qu’en est-il de l’avenir de cet aliment mais aussi de l'huile d'olive ?

L’olive est un indispensable de l'alimentation des Français. Si elle se consomme régulièrement pour les apéros ou pour agrémenter certaines de nos préparations culinaires salées, elle est surtout utilisée sous sa version huileuse. Car oui, l’huile d’olive est un pilier de la cuisine de nombreux consommateurs. C'est une excellente alternative au beurre. Très utilisée dans la cuisine méditerranéenne, elle est devenue l’un des aliments les plus essentiels. Tous les Français ont dans leurs placards ou à portée de main, une bonne bouteille d’huile d’olive. Pour faire cuire des légumes à la poêle, pour faire une vinaigrette, pour assaisonner une salade ou ajouter la touche finale à un gaspacho : l’huile d’olive est l’ingrédient secret qui fait toute la différence. D’ailleurs en 10 ans, sa consommation a presque doublé. Le problème ? Cette année, la récolte des olives n’est pas bonne. En effet, la France traverse une situation de crise économique qui impacte le secteur alimentaire. A côté de cela, le réchauffement climatique n’arrange rien, bien au contraire. Résultat ? De...

Cliquez ici pour voir la suite


À lire aussi :

Après la moutarde, la sauce sriracha risque aussi de disparaître
Rien ne va plus pour les bretons : ce plat mythique risque de disparaître
10 trucs dont on ne peut pas se passer de manger au ciné