Injection : 10 conseils de pro avant de sauter le pas

Céline Mollet
·1 min de lecture

Prête à sauter le pas des injections ? Suivez les conseils de nos pros pour en améliorer le rendu et en atténuer les effets les plus désagréables.

Bien programmer son rendez-vous         

Dans le cas d'une première injection de toxine botulique, « évitez-la avant un départ en vacances, préconise la Dre Isabelle Catoni, dermatologue spécialisée en esthétique et en laser, car on recommande une visite de contrôle deux semaines après ». De la même manière, prévoyez la séance un mois avant un entretien d'embauche ou un événement car il faut cinq à six jours pour que le visage devienne harmonieux et une retouche peut être nécessaire deux semaines après la première injection. Avec les produits de comblement ou revitalisants (skinboosters, mésothérapie), vous n'êtes pas à l'abri de voir apparaître des bleus. Planifiez votre rendez-vous en conséquence, avant le week-end si possible. « Pas pendant la période des règles car, chez certaines femmes, le sang se fluidifie davantage, ce qui augmente le risque de bleus », ajoute la docteure.                

Préparer sa séance

Durant la semaine précédant les injections et les quatre jours qui suivent, évitez la prise d'aspirine, qui fluidifie le sang. « Stimulez quotidiennement pendant trente secondes par une pression douce le point d'acupression situé à l'intérieur du bras, entre les deux tendons centraux, à trois doigts de la base du poignet. Cela équilibre le flux sanguin sur le visage », explique Sylvie Lefranc, experte en yoga du visage. Enfin, une alimentation riche en antioxydants booste la production de collagène et évite...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi