Comment “Les Inrockuptibles” ont préparé leur prix littéraire 2020

Fanny Marlier, Mathieu Dejean, Nelly Kaprièlian, Vincent Bruner
·1 min de lecture

Un prix littéraire Les Inrockuptibles, on en avait envie depuis longtemps. Ne serait-ce que pour prolonger notre travail de critiques, de passeur·euses, nos convictions, sur les tables des libraires. Des livres avec un bandeau à notre nom, comme un conseil de lecture, un conseil d’ami·es. Parce que cette année, l’édition et la librairie – comme tant d’autres professions – ont souffert et souffrent encore d’un arrêt total des parutions chez l'une au printemps comme de la fermeture des autres, 2020 nous a semblé le bon moment pour nous lancer.

Très vite, nous avons eu envie de couvrir toute l’année et de ne pas nous limiter aux seuls titres sortis à la rentrée, comme c’est si souvent le cas pour les prix littéraires ; nous avons eu aussi à cœur de récompenser des auteurs et autrices qui mériteraient d’être distingué·es par un prix, mais qui le sont si peu.

Avec l’équipe livres (Sylvie Tanette, Yann Perreau, Léonard Billot et Gérard Lefort), les critiques de bande dessinée (Vincent Brunner, Fanny Marlier), nos journalistes essais/idées (Mathieu Dejean, Fanny Marlier), et aux côtés d’Emmanuel Hoog et de Jean-Marc Lalanne, nous avons échangé nos listes de titres à retenir, discuté par mail ou téléphone, débattu tous ensemble sur Zoom. Cerise sur le gâteau : Christophe Honoré, écrivain lui-même, cinéaste et metteur en scène ré

Lire la suite sur lesinrocks.com