Donnez le nom de votre ex à un cafard… Avant de le voir se faire dévorer le jour de la Saint-Valentin

Katia Rimbert
Journaliste
(Crédit photo : Prostock-Studio via Getty Images)

C’est le plan le plus machiavélique qu’on ait dégoté pour la Saint-Valentin. Avis aux célibataires ou aux rancuniers qui veulent se venger du comportement de goujat de leur ancien partenaire : transformez-le en cafard pour qu’il soit mangé par un animal d’un zoo.

Vous avez la haine contre votre ex ? Vous avez été victime de tromperie ou vous n’arrivez pas à digérer votre rupture ? Vous vous apprêtez à passer la soirée du 14 février seul.e et déprimé.e ? Un zoo américain propose de prendre votre revanche. Comment ? En baptisant un cafard du nom de votre ex partenaire. Déjà ça, c’est un peu violent. Mais le concept ne s’arrête pas là.

La vengeance est un plat qui se mange froid

Au sens littéral du terme, et vous allez vite comprendre pourquoi. Le zoo de San Antonio, situé au Texas aux États-Unis lance l’opération “Cry me a cockroach”, les fans de Justin Timberlake auront la référence. Pour les autres, la chanson Cry me a river, la rupture du chanteur avec Britney Spears dans les années 2000… Ça ne vous dit rien ? Bref, revenons à nos moutons.

Le parc vous offre donc la possibilité de donner le nom de celui ou celle que vous ne pouvez plus voir en peinture à un insecte… Qui sera ensuite mangé tout cru par l’un des animaux qui y résident. Le tout, pour la modique somme de 5 dollars (4,50 euros environ). Et là où c’est très vicieux, c’est que vous n’allez pas vous contenter d’imaginer la pauvre bête se faire dévorer. Vous pourrez voir la scène le jour de la Saint-Valentin, et en direct s’il vous plaît. Muahaha.

Mater la scène du repas en temps réel

Le 14 février, toute la journée (donc dans la soirée/nuit du 13 au 14 heure française), le zoo filmera les cafards se faire engloutir par ses pensionnaires en Facebook Live. Il faudra simplement patienter jusqu’à entendre le prénom de votre ancienne conquête pour savourer le moment… Bon, en espérant qu’il n’y en ait pas des dizaines d’autres qui s'appellent de la même façon.

Nul besoin d’habiter de l’autre côté de l’Atlantique : peu importe dans quel pays vous résidez, il suffit d’avoir un accès à Internet et un numéro de carte bleue pour modifier l’acte de naissance du nuisible. Vous n’êtes pas très porté.e sur les bestioles ? Ne vous en faites pas, le zoo a pensé à tout. Il est également possible de donner le nom de celui ou celle qui a partagé votre vie à un rat, qui servira de quatre heures à un reptile du zoo. Mais ce sera un peu plus cher puisqu’il vous en coûtera 25 dollars, soit un peu moins de 23 euros.

Ah et si vous loupez le moment fatidique, vous pourrez toujours afficher fièrement (ou pas) le certificat envoyé par le zoo. Et bonne Saint-Valentin !

A LIRE AUSSI

> Se remettre avec son ex, bonne ou mauvaise idée ? Une étude a la réponse

> Avoir des amis divorcés multiplie vos chances de… divorcer

> 25% des Français pensent que s'inscrire sur un site de rencontre est un geste “désespéré”