Insomnie : quelles plantes choisir pour mieux dormir ?

·1 min de lecture

En France, 4 personnes sur 10 se plaignent de troubles du sommeil. Et pendant cette crise sanitaire, on a vu apparaître de nouveaux mauvais dormeurs et une aggravation des anciens.

"La première catégorie, à la suite de cette situation inédite, a développé une insomnie avec un réveil trop précoce. En revanche, ceux dits « du soir » ont développé des insomnies d’endormissement. Tous ont eu davantage de réveils nocturnes plus ou moins prolongés. Tous ont eu des retentissements diurnes avec fatigue, somnolence, difficultés de concentration et de mémorisation, anxiété, paniques, voire dépression" souligne le Dr Patrick Lemoîne, psychiatre et docteur en neurosciences, spécialiste du sommeil.

Si la prise de somnifères a longtemps été le traitement de prédilection, leurs effets néfastes à moyen et long terme poussent de plus en plus d'insomniaques à chercher un traitement alternatif.

"Il y a 20 ans, mes patients entraient dans mon cabinet en disant "Docteur, donnez-moi quelque chose pour dormir". Aujourd'hui, leur demande est plutôt "je ne veux rien prendre pour dormir" explique le Dr François Duforez, médecin du sport et du sommeil, attaché au Centre du sommeil de l'Hôtel-Dieu à Paris.

Sommeil : quel rôle peuvent jouer les plantes ?

Pour nombre de ces insomniaques, l'origine des troubles du sommeil est une "hyperactivité des systèmes d'éveil". En clair, le stress et l'anxiété ressentis pendant la journée provoquent une suractivation des systèmes (...)

Lire la suite sur Topsante.com

VIH : 25 % des 15-24 ans pensent qu'il existe des médicaments pour guérir du Sida
Sport : ces 6 gestes à éviter (pour ne pas ruiner vos efforts)
Autotests nasaux anti-Covid : en pharmacie, c'est pour quand ?
Test salivaire Covid-19 : où peut-on le faire ? quelle fiabilité ?
DIRECT. Covid-19 en France ce 25 mars : que retenir du point presse de Olivier Véran ?