Insomnie : quelles plantes choisir pour réapprendre à dormir ?

·1 min de lecture

En France, 4 personnes sur 10 se plaignent de troubles du sommeil. Et pendant cette crise sanitaire, on a vu apparaître de nouveaux mauvais dormeurs et une aggravation des anciens. "La première catégorie, à la suite de cette situation inédite, a développé une insomnie avec un réveil trop précoce. En revanche, ceux dits « du soir » ont développé des insomnies d’endormissement. Tous ont eu davantage de réveils nocturnes plus ou moins prolongés. Tous ont eu des retentissements diurnes avec fatigue, somnolence, difficultés de concentration et de mémorisation, anxiété, paniques, voire dépression" souligne le Dr Patrick Lemoîne, psychiatre, spécialiste du sommeil, co-auteur de Dormez! (éd. Hachette).

On peut réapprendre à dormir

En matière de sommeil, l'important est de connaître ses besoins. Si pour certaines personnes, il est nécessaire de dormir dix heures par nuit pour se sentir bien, pour d'autres, six heures suffisent. "Avant de mettre en place une routine, il faut savoir quelle est sa durée de sommeil idéale », explique le Dr Patrick Lemoine. Comment faire ? « Il suffit de prendre en référence une journée où l'on se sent en pleine forme et de regarder à quelle heure on s'est couché et à quelle heure on s'est levé."

Contrairement aux idées reçues, il est conseillé de caler son rythme sur le matin plutôt que sur le soir. La raison est simple : "Il est très difficile de se forcer à dormir lorsque l'on n'est pas fatigué", assure le (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Ces nouveaux traitements contre le Covid attendus fin 2021
Octofène : l'essai mené par l'Institut Pasteur patine
Cigarettes électroniques : oui, elles nuisent à la santé cardiovasculaire !
DIRECT Covid-19 en France ce 6 septembre : chiffres, annonces
Hippothérapie : comment le cheval participe à la rééducation des fonctions cognitives

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles