Insomnies : un nouveau médicament obtient le feu vert de l’Agence européenne du médicament

Intitulé Quviviq, ce nouveau médicament mis au point par la biotech suisse Idorsia vient d’être approuvée par l’Agence européenne du médicament et est déjà commercialisé aux États-Unis.

C’est le traitement que les personnes souffrant d’insomnie chronique attendaient.

Après des années de recherche, la biotech suisse Idorsia a récemment mis au point un médicament capable d’assurer « un sommeil naturel pendant la nuit tout en préservant la qualité de vie du patient pendant la journée ». Intitulé Quviviq, ce nouveau traitement « révolutionnaire » selon les mots du PDG d’Idorsa Jean-Paul Clozel est « une avancée importante pour tous ceux qui ont peur de se coucher parce qu’ils craignent de mal dormir ». Commercialisé aux États-Unis depuis deux semaines en deux dosages (25 mg et 50 mg), il vient d’obtenir le feu vert de l’Agence européenne du médicament.

Lire aussi >> Que faire en cas d'insomnie ? 5 trucs pour se rendormir

Inhibition d’une hormone de l’éveil

Vendu 457 dollars pour un mois de traitement outre-Atlantique, le Quviviq pourrait donc bientôt être commercialisé dans les pays européens. Les discussions ont d’ailleurs déjà commencé avec les systèmes de santé de certains États membres en vue d’obtenir son remboursement. Il s’agit du premier traitement contre l’insomnie autorisé au sein de l’Union européenne, en dehors des Benzodiazépines comme Stilnox, Seresta ou Xanax. Mais, contrairement à ces médicaments prescrits contre l’anxiété et les troubles sévères du sommeil et qui « endorment le cerveau », le Quviviq inhibe l’orexine, une hormone impliquée dans...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles