Instagram : les mannequins virtuels vont-ils sauver la mode ?

Ophélie Manya
Instagram : les top-modèles virtuels vont-ils sauver la mode ?

Exit les influenceuses de chair et d’os, bonjour les instagrammeuses pixélisées ! Depuis quelques mois, de nouvelles égéries font parler d’elles sur le réseau social préféré des millenials. Leur spécificité ? Elles sont virtuelles, et répondent aux noms de Miquela Sousa (un million d’abonnés), Bermuda (65 800 abonnés), Blawko (29 800 abonnés pour le seul garçon du groupe) et Shudu Gram (110 000 abonnés). Si on connaît l'inventeur de cette dernière – un photographe anglais appelé Cameron-James Wilson – la patérnité des autres créatures reste floue. Même si une agence dénommée Brud, spécialisée dans la robotique et lintelligence artificielle, affirme être liée à leur brusque apparition sur les Internets… Une chose reste sûre : leur arrivée sur Instagram marque un changement profond des canons de beauté, quitte à ringardiser au passage les êtres humains.