Insuffisance cardiaque : une campagne alerte sur les symptômes de cette maladie chronique qui gagne du terrain

iStock / nensuria

Entre 400.000 et 700.000. C’est le nombre de personnes qui ignorent souffrir d’insuffisance cardiaque, selon l’Assurance maladie. Cette maladie se caractérise par une incapacité du muscle cardiaque à pomper suffisamment de sang pour oxygéner correctement les différents organes.

Au total, pas moins de 1,5 million de personnes en France sont concernées et ce chiffre devrait progresser de 25 % tous les quatre ans, comme le révèle l’Assurance maladie dans un communiqué. En cause ? Le diagnostic est souvent tardif, car l’insuffisance cardiaque et ses symptômes sont mal connus.

C’est la raison pour laquelle l’Assurance maladie lancera, le 25 septembre, une campagne nationale de sensibilisation dont le slogan est le suivant : "Insuffisance cardiaque : et si votre cœur essayait de vous dire quelque chose ?".

Si les plus de 60 ans sont les plus concernés par l’insuffisance cardiaque, le nombre de cas augmente avant 55 ans en raison du tabagisme, de la sédentarité ou encore de l’alimentation. Problème : seuls 19 % des séniors sont capables de citer de façon spontanée l’un des symptômes de cette maladie, selon une étude BVA menée pour l’Assurance maladie en juin 2022. Pourtant, il existe quatre signes d’alerte :

L’Assurance maladie indique que "présents isolément, ces quatre symptômes ne sont pas spécifiques de la maladie mais leur association ou leur récente survenue doivent faire penser à une insuffisance cardiaque". En cas d’apparition de ces symptômes, il est donc essentiel de consulter (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite