Insuffisance cardiaque : comment la détecter et vivre avec

Sylvie Boistard
·1 min de lecture

Cette maladie, qui touche un million de personnes en France, n’est pas à prendre à la légère. Heureusement, des signes peuvent alerter.

Le cœur a la taille d’un poing, mais c’est un muscle très puissant ! Il est capable de pomper le sang de tout le corps pour le faire circuler vers l’ensemble des organes, afin d’assurer leurs besoins en oxygène. Mais, dans certains cas, il doit fournir plus d’efforts pour bien remplir son rôle. Et à force de tirer sur la corde, il se fatigue vraiment, d’abord à l’effort, puis même au repos. On parle alors d’insuffisance cardiaque.

Essoufflement, fatigue, prise de poids… on consulte !

L’essoufflement est le premier signe tangible d’insuffisance cardiaque. « Il se manifeste d’abord par une difficulté à respirer, liée à l’engorgement de sang dans les poumons. Puis un véritable essoufflement apparaît à l’effort, qui peut s’observer même au repos », explique le Dr Céline Goeminne, cardiologue au CHU de Lille et membre de la Fédération française de cardiologie. Signe d’aggravation majeure : le fait d’être essoufflé même quand on est allongé, plus encore qu’assis. Une fatigue importante se fait également sentir, même pour un petit effort, qui limite l’activité quotidienne.

L’organisme réagit aussi en retenant l’eau et le sel, d’où un gonflement des veines du cou, des chevilles et des jambes, avec une prise de poids importante et rapide de l’ordre de 1 kilo par jour. N’hésitez pas à consulter rapidement si vous éprouvez l’un de ces symptômes – ils peuvent ne pas apparaître ensemble...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi