« Une insulte à tant de Parisiens » : la place au nom de Claude Goasguen fait débat

Lydia Menez
·1 min de lecture

Votée mercredi soir par le Conseil de Paris, une place dans le XVIe arrondissement portera le nom de l’ancien politique LR. L’homme, décédé en 2020, est accusé entre autres d’homophobie et de racisme. 

Débat houleux hier soir au Conseil de Paris. Une place Claude-Goasguen a été votée, du nom de l’ancien ministre, député et maire LR du 16e arrondissement décédé en 2020. Ce geste en l’honneur de sa mémoire a indigné certains élus, notamment Alice Coffin. Dans une intervention remarquée, elle pointe l’irresponsabilité d’une telle décision. Elle a également tenu à rappeler les positions de Claude Goasguen, qui participait régulièrement aux Manif pour Tous et s’était opposé au PACS en 1998.  « Des militants et un ancien président d’Act Up ont rappelé après sa mort que, je cite, “Goasguen a pourri la vie des homosexuels. Ses croisades politiques visées ont piétiné notre dignité” », a argumenté Alice Coffin.  

Lire aussi >> Alice Coffin : « On donne raison à l'homme de pouvoir plutôt qu'à la femme qui sonne l'alerte »

Court extrait de l’intervention magistrale et digne d’@alicecoffin qui rappelle les nombreux problèmes que pose la dénomination d’une Place Claude Goasguen.À la fin de son intervention, le Maire du 16e @fszpiner l’a traité "d’excrément". Voila. #ConseildeParis pic.twitter.com/Oh7I18zBwf

— Ismail (@ismmns) March 10, 2021

« Racisme », « sexisme » et « jeunesse proche des mouvements d’extrême droite »

Outre ses prises de position au sujet des droits des LGBT, l’élue EELV a cité le « racisme », le « sexisme » de Claude Goasgen et « sa jeunesse si proche des mouvements Occident et...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi