Insultes, coups… De plus en plus d'agressions envers les agents SNCF

Lionel Urman / Panoramic / Bestimage

Les agents de la SNCF en ont marre et ils le font savoir. Les incivilités et agressions à l'encontre du personnel seraient en hausse, en gare et dans les trains. D'après un communiqué de la compagnie, relayé par LCI vendredi 4 novembre 2022, 5.330 actes délictueux auraient été répertoriés en 2021 (14 par jour en moyenne), dont 900 ont donné lieu à une déclaration d'accident du travail. Et le phénomène est en inquiétante augmentation, avec 9% d'altercations supplémentaires sur les six premiers mois de 2022. Pour alerter les voyageurs, la SNCF veut marquer un grand coup, en lançant une campagne choc de sensibilisation. "Ton taf, c'est de la merde", "Me fais pas chier", "on va se revoir, f*** d*** p***"… sont autant de messages que l'entreprise ferroviaire va déployer sur les panneaux digitaux de ses grandes gares et sur les réseaux sociaux. Objectif : faire prendre conscience aux usagers de la violence dont les agents sont victimes quotidiennement.

D'après la SNCF Voyageurs, un agent sur dix aurait déjà été pris à partie par un usager. Un chiffre potentiellement sous-estimé, car les membres du personnel ne font pas systématiquement remonter les brimades ou injures essuyées lors de contrôles des billets, aux guichets de vente ou d'informations ou dans les centres d'appels. Outre cette campagne de sensibilisation, l'entreprise mise sur la vidéosurveillance pour dissuader les usagers d'être violents, en les prévenant qu'ils sont filmés. Comme le précise Franceinfo, environ 2.000 caméras-piétons (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite