Les intemporels du dressing: mode d'emploi pour une allure parfaite

La chemise blanche

Comme elles l’expliquent dans leur guide Chic, nos spécialistes mode aiment son côté "piquée aux hommes". Choisissez-la toujours de bonne facture, en popeline de coton ou en soie. Le but, indique le guide, c’est d’en avoir plusieurs, un peu comme les jeans, et l’important, c’est qu’elle garde son côté à la fois androgyne et terriblement élégant. Et puis, "les cols et poignets peuvent faire la différence. Col pointu ou col froncé plein de charme, et poignets délicatement boutonnés..." Elles ont toutes du style, indiquent nos expertes. Enfin, la chemise immaculée bien repassée aura encore plus de chic avec les bons accessoires. Bijoux et escarpins pour la touche féminine, ou même des baskets pour les plus cool. Pensez-y !

Le + de Chic – Le guide : Portez votre chemise avec un foulard nouée comme une cravate, pour jouer à fond la carte du masculin-féminin !

La veste en jean

Elle est indémodable et présente dans toutes les penderies. Qu’elle soit récente ou plus vintage, elle ne doit jamais être "bling bling", selon Lucille Renié, qui la porte "avec tout, et même quelquefois en total look". Mais attention, choisissez le bon modèle ajusté et féminin, et oubliez celui, ample et sans forme, des années 90. La coupe droite ou légèrement cintrée sera parfaite pour être dans l’air du temps. La veste en jean se porte courte l’été sur une robe ou un pantalon taille haute. Choisissez-la de couleur bleu brut, voire en denim blanc ou pastel pour les beaux jours. Mais évitez tous les délavés et les modèles cloutés qui ne donnent pas beaucoup d’allure.

Le + de Chic – Le guide : Pour sortir le soir et bousculer une tenue conventionnelle, glissez une blouse en soie de couleur sous votre veste en jean, et épinglez sur la poche une broche qui brille.

Le pantalon large

Il fera toujours l’affaire pour être impeccable en toute décontraction. Ce pantalon, que l’on porte associé à sa veste de costume ou dépareillé, saura séduire les plus audacieuses comme les plus classiques. La

(...) Cliquez ici pour voir la suite