Interdite de manifester, la CGT promet de «faire son cinéma» au Festival de Cannes

La préfecture des Alpes-Maritimes a pris un arrêté interdisant toute manifestation à Cannes, autour de la Croisette, pendant le festival de cinéma. Mais la CGT a d'ores et déjà prévu différentes actions.

Comme "les années précédentes", la préfecture des Alpes-Maritimes a pris un arrêté interdisant toute manifestation à Cannes, autour de la Croisette, pendant le festival de cinéma. Une mesure qui n'a pas empêché la CGT d'annoncer qu'elle allait "faire son cinéma".

Cette interdiction couvre la durée de la 76e édition du festival, de mardi jusqu'au dimanche 28 mai, et concerne un périmètre bien délimité englobant les abords du palais des Festivals, la Croisette et les rues adjacentes à celle-ci, précise cet arrêté pris jeudi. "Cet arrêté est identique à celui des années précédentes", a affirmé la préfecture à l'AFP.

À lire aussi Pour Laurent Berger « la bataille contre la réforme des retraites n’est pas finie »

Rassemblement prévu sur le parvis du Carlton

Malgré ces restrictions, la CGT a d'ores et déjà prévu différentes actions, dans le cadre de son opposition à la réforme des retraites, derrière un mot d'ordre clair: "La CGT fait son cinéma à Cannes". Ainsi, vendredi 19 mai de 13h00 à 15h00, elle compte réunir les salariés du secteur de l'hôtellerie pour un rassemblement fixe, sur le parvis du Carlton, un lieu privé exclu de l'interdiction prise par la préfecture.

Deux jours plus tard, dimanche 21 mai, à 11h00, une manifestation déclarée, à l'appel d’une intersyndicale regroupant CGT, Solidaires, FSU et Unsa, se tiendra sur le boulevard Carnot, en dehors du périmètre interdit. Cette manifestation ciblera la réforme des retraites mais aussi celle de l’assurance-c...

Lire la suite sur ParisMatch

VIDÉO - Alain Delon ému aux larmes pour son discours de remise de sa Palme d'Honneur à Cannes