Interview sans filtre : « Nous avons adopté trois enfants porteurs de handicap », par Clotilde Noël

Quand Clotilde rencontre Nicolas, elle a 20 ans. Six ans plus tard, elle est mariée et maman de 6 enfants : Côme, Baudoin, Tiphaine, Marin, Philippine et Brune. Rapidement, le désir d’être à nouveau parent se fait sentir et la question de l’adoption se pose.

« Pourquoi on est arrivés sur ce chemin, qu'est-ce qui fait qu'on en est arrivés là, je pense sincèrement et j'en suis persuadée que c'est un grand appel d'amour. Tout d'un coup, on ne sait pas pourquoi, la question s'est posée de devenir parents une nouvelle fois, mais d'une parentalité différente.

Ce n'est pas quelque chose qui était programmé, ce n’est pas quelque chose dont on avait parlé quand on s'est engagés avec Nicolas. Heureusement sans doute, parce qu’on ne fait pas ça par devoir, on ne fait pas ça parce qu'on l'avait prévu. Vraiment, j'aime dire que ce n’est pas du tout un acte volontariste ou pour des raisons religieuses ; c'est vraiment un appel d'amour.

Ça a d’ailleurs été compliqué quand on a fait les démarches d'adoption puisqu’il a fallu qu'on fasse une sorte de plaidoyer pour les rassurer et leur dire le pourquoi. Aimer et dire qu'on veut aimer, il n’y a rien de plus insécurisant pour les personnes qui veulent nous confier un enfant. »

L'envie d'une parentalité différente, mais la crainte de ne pas se sentir mère

Après un parcours administratif long et éprouvant, ils accueillent Marie, petite pupille de 6 mois et porteuse d’une trisomie 21.

...

Lire la suite