Intolérance au lactose : qu'est-ce que je peux manger ?

·1 min de lecture

L'intolérance au lactose, c'est-à-dire au sucre du lait, est l'une des intolérances les plus fréquentes. Elle est due à un déficit en lactase, l'enzyme qui permet de "découper" la molécule de lactose et de la digérer. Mal absorbé par l'intestin, le lactose parvient au côlon, où il fermente avec production de gaz et appel d'eau. Des douleurs peuvent alors survenir, de même que des diarrhées.

Selon l'Assurance maladie, "30 à 50 % des Français auraient une digestion incomplète du lactose". Mais seuls 5 % seraient très intolérants au lactose.

Comment savoir si je suis intolérant au lactose ? En cas de doute, un test respiratoire à l'hydrogène permet de poser le diagnostic de manière sûre. Il mesure la quantité d'hydrogène expiré après ingestion de lactose, laquelle est proportionnelle à la fraction non digérée. Si le chiffre est supérieur à la normale, il y a intolérance au lactose.

Quelles sont les solutions ?

Les symptômes disparaissent avec l'arrêt de la consommation des produits contenant du lactose, c'est-à-dire le lait (de vache, mais aussi de brebis ou de chèvre), la crème, le fromage blanc, les crèmes dessert. En revanche, les fromages à pâte dure (comté, emmental…) ou le fromage de brebis ne contiennent que des traces de lactose et ne posent donc pas de problème. Les pâtes molles type camembert ou le beurre ont une teneur très faible en lactose, et les yaourts comportent des bactéries qui prédigèrent le lactose.

"Sauf à être (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Voyage et Covid : la liste rouge des pays où des variants circulent
Variant Delta (indien) : symptômes, vaccination, progression en France
Pour prévenir la DMLA, on mise sur le régime méditerranéen
Myocardite : quels sont les symptômes ?
12 signes d'une carence en magnésium

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles