Intoxication alimentaire : quels sont les symptômes qui doivent inquiéter ?

·1 min de lecture

Une intoxication alimentaire, kézako ? Lorsqu'une personne ingère un aliment (ou une boisson) contaminé par une bactérie ou une toxine, on parle d'intoxication alimentaire.

Généralement bénigne, l'intoxication alimentaire se caractérise par des symptômes qui résultent (le plus souvent) d'une inflammation du tube digestif : provoquée par l'organisme, cette réaction inflammatoire est un moyen de défense contre l'agent pathogène - il peut notamment s'agir d'un staphylocoque ou d'une salmonelle.

Quels sont les symptômes d'une intoxication alimentaire ?

Attention : les périodes d'incubation sont différentes en fonction de l'origine de l'intoxication alimentaire. En effet, si certaines intoxications alimentaires produisent des symptômes en l'espace de 30 minutes, la majorité se déclenchent au bout de 12 à 48 heures.

Les symptômes d'une intoxication alimentaire sont :

  • Des nausées et des vomissements,

  • Des douleurs abdominales (maux de ventre),

  • De la diarrhée,

  • De la faiblesse physique et une fatigue inhabituelle,

  • Plus rarement : de la fièvre et des frissons, des selles contenant du sang, des douleurs musculaires.

Les aliments les plus fréquemment responsables d'intoxications alimentaires sont : les fruits de mer (crevettes, huîtres...), les produits laitiers (fromage, yaourts, fromage blanc...), la charcuterie (saucisson...), les champignons, ou encore les fruits et légumes non-lavés.

Attention : il n'est pas toujours possible d'identifier un aliment (ou une (...)

Lire la suite sur Topsante.com

9 aliments anti-inflammatoire
Réveillon : surtout pas de chocolat pour votre chien
12 recettes de soupes d'hiver
Digestion difficile : 12 aliments à éviter
Et si on réveillonnait en pleine conscience ?