« Ip Man 4 le dernier combat » : pourquoi la sortie du film est un événement

Pauline Bosquet

Cinq ans après le troisième film de la saga, le grand maître des arts martiaux et mentor de Bruce Lee est de retour pour la dernière fois. Il débarque aujourd’hui pour la première fois dans les salles de cinémas françaises faisant de sa sortie un événement.

Quelques jours après le report de la sortie de « Tenet » de Christopher Nolan », « Ip Man 4 » est le seul blockbuster à voir au cinéma cet été. Jusqu’à présent, les films consacrés à ce héros qui a popularisé le kung-fu, n’étaient jamais sortis dans les cinémas français.

Maître de Bruce Lee

La série « Ip Man », réalisée par Wilson Yip est devenue au fil des années un classique du cinéma hongkongais. La saga est inspirée par la vie de Yip Man Kai qui fut le maître de Bruce Lee. Chaque film retrace les grands défis que Ip Man, un modèle de sagesse, doit affronter sans utiliser « la force de ses poings ». Comme toujours, Ip Man va affronter des adversaires de poids, plusieurs combats sont d’ailleurs devenus célèbres depuis le début de la saga.

Incarné par Donnie Yen, dans cet ultime volet, Ip Man, seul à élever son fils depuis la mort de sa femme, part à San Francisco pour lui trouver une école. Là-bas, doit faire face à Barton Geddes, un sergent des Marines qui veut détruire une école d’ arts martiaux de Chinatown.

Un film à dimension politique

Ip Man va également être confronté à des problèmes de racisme dans une Amérique des années 1960 qui a du mal à accepter les étrangers, donnant au film un tournant politique. « Il doit aussi faire face à la méfiance de la communauté chinoise locale en raison de son amitié avec Bruce Lee, dont l’objectif est d’apprendre aux Américains le kung-fu » comme le rapporte...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi